Skip to content

Carte de répartition des développeurs Debian dans le monde

28 septembre 2011

Tout comme la répartition des éléphants de mers ou des Edelweiss, celle des informaticiens n’est pas homogène à travers le monde. Concernant les Edelweiss et les informaticiens, il semble assez évident que les pays du Nord sont plus fournis que ceux du Sud. En se restreignant aux informaticiens, la propriété reste vraie, que l’on parle de logiciel propriétaire ou de logiciels libres. Pour illustrer ce dernier cas, on peut voir une mappemonde des développeurs Debian directement sur le site de la distribution.

Un développeur Debian (noté DD par la suite) est un membre du projet Debian, ayant un droit de vote au sein du projet et ayant la possibilité d’envoyer de nouvelles versions de n’importe quel paquet. Il existe un processus de validation pour pouvoir devenir DD. L’entrée et la sortie de Debian étant relativement lente, les variations de population sont assez faibles.

Un cartogramme est une carte géographique, déformée selon le critère que l’on souhaite mettre en évidence, de manière à sur-représenter (ou sous-représenter) une zone dans le but de mieux visualiser les différences. C’est une anamorphose appliquée à une carte. Voici deux cartogrammes sur la répartition des DD dans le monde en Juin 2011 :

Répartition en valeur absolue

Le critère utilisé est le nombre de DD actifs par pays.

Assez logiquement, les pays industrialisés avec une forte population s’en sortent mieux. Debian est surtout développée en Europe et aux États-Unis mais cette caractéristique était déjà visible sur la carte fournie par Debian. L’Afrique disparaît complètement à l’exception de l’Afrique du Sud et de Madagascar.

Répartition en valeur relative

Le critère utilisé est le ratio entre le nombre de DD actifs et le nombre d’habitants dans un pays.

Les pays peu peuplés sont mieux représentés : ceux qui était déjà visibles explosent (en particulier l’Irlande et la Nouvelle-Zélande). Les États-Unis font un assez mauvais score alors que l’Europe domine la carte. Les pays de l’Europe du Nord sont beaucoup plus visibles (Danemark, Norvège, Suède et surtout la Finlande). Cette dernière a le record en valeur relative avec 3,9 DD actifs par millions d’habitants. L’inde disparaît, écrasée par sa population.

Sources

Anamorphoses réalisées avec ScapeToad, un logiciel libre écrit en Java, puis légèrement retouchée.

La carte des pays vient de thematicmapping.org (l’archive TM_WORLD_BORDERS-0.3).

Le décompte des développeurs Debian a été réalisé par Christian Perrier, infatiguable DD, en Juin 2011. Il s’est basé sur les données fournies directement par Debian. Les cartes réalisées utilisent les statistiques de développeurs considérés comme actifs.

From → Debian

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :