Skip to content
Tags

Livre dont vous êtes le héros et graphe

15 août 2011

Les livres dont vous êtes de héros est un type de livre qui a eu son heure de gloire dans les années 80 (1980, dans le cas improbable où quelqu’un lise cet article dans un siècle). Pour mes milliers de lecteurs les plus jeunes qui ne connaîtraient pas, ces livres sont une sorte de jeu de rôle en solitaire et limité à des actions possibles. (Mes milliers de lecteurs ne connaissant les jeux de rôle se renseigneront par eux-même, je ne vais pas tout faire : j’ai un article à écrire.)

Principe de fonctionnement

On commence au premier paragraphe, à la fin de celui-ci divers choix sont possibles, on en choisit un qui nous redirige vers un nouveau paragraphe jusqu’à la mort ou la réussite de l’aventure, symbolisée par le dernier paragraphe. Pour avoir pleins de détails plus ou moins intéressants, lisez l’article Wikipédia en rapport.

Exemple

1

Vous êtes en train de parcourir un blog passionnant depuis de longues heures quand vous entendez le parquet craquer derrière vous.

  • Regarder derrière (aller en 3).
  • Continuer à lire (aller en 2).
  • Se dégourdir les jambes (aller en 4)

2

Discrètement une personne s’est glissé dans votre dos. Vous êtes assassiné par le Colonel Moutarde avec le chandelier.😦

3

Vous tournez la tête et avez le temps de vous une personne massive fuir la porte de derrière, laissant une forte odeur de pipe dans son sillage.

  • Poursuivre cette personne (aller en 5).
  • Vous remettre à lire comme si rien ne s’était passé (aller en 2).
  • Se dégourdir les jambes (aller en 4)

4

Vous vous étirez et vous levez pour marcher un peu. La lumière de la lampe vous montre une personne avec un complet veston orangé d’un goût douteux. Il tient un chandelier d’argent à la main et commence à s’enfuir.

  • Poursuivre cette personne (aller en 5).
  • Vous remettre à lire comme si rien ne s’était passé (aller en 2).

5

La mystérieuse personne court moins vite que vous, probablement à cause de ses poumons qui contiennent plus de goudron qu’une bretelle d’autoroute. Vous la rattrappez dans le jardin et la plaquez dans un parterre de roses. Le colonel Moutarde meurt quelques instants plus tard en murmurant « Monde de merde ». Vous avez éliminé un dangereux tueur pédo-nazi que même Hadopi n’aurait pas fait mieux. Youpi, c’est gagné ! \o/

Avec un exemple aussi lumineux, même mes milliers de lecteurs les plus abrutis (qui ne sont pas forcément les plus jeunes) devraient avoir compris.

Qualification du graphe

On peut donc voir les paragraphes comme les noeuds d’un graphe orienté puisqu’on va d’un paragraphe à un autre. Accessoirement, il est évident que tous les noeuds sont connexes : dans le cas contraire, l’auteur aurait écrit des paragraphes que le lecteur ne peut jamais atteindre, ce qui ne serait pas très malin de sa part.

Il semble impossible de revenir au premier paragraphe et le dernier ne pointe vers rien (le 5 dans l’exemple), comme tous ceux dans lequel le joueur a subit un sort funeste (le 2 dans l’exemple). On ne devrait pas pouvoir revenir sur un noeud déjà passé car on pourrait boucler et refaire les mêmes actions, prendre à nouveau les objets qu’on a déjà pris, etc. On peut donc supposer que l’auteur a pris garde à la navigation entre les paragraphes afin qu’elle ne permette jamais de revenir sur un paragraphe déjà lu. On peut donc se demander si on est pas en présence un graphe acyclique orienté. Voici la représentation sous forme de graphe de l’exemple précédent :

J’ai testé avec un des deux livres datant mon enfance, en choisissant celui qui possède le moins de noeud : Le tombeau du vampire, 300 paragraphes (Le Tombeau du Vampire, de Dave Morris, ISBN : 2-07-033316-7)
couverture du livre Le Tombeau du Vampire

Après quelques heures et trois feuilles A4 raturées, on obtient à peu près le résultat attendu. Rares sont les exceptions : on trouve par exemple le coup classique du réveil qui fait que l’on reprend tout du début (donc au paragraphe 1) après avoir bu une potion.

Dans le cas improbable où vous vous posiez ce genre de question, vous avez un début de réponse.

From → Autre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :